Chargement Évènements

La recherche artistique de Margrith Wyrsch est d’explorer l’éthique Wabi-Sabi apparue au Japon du XIIe siècle qui prône le retour à une simplicité, une sobriété paisible pouvant influencer positivement l’existence où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

« Pour y parvenir je travaille avec des récipients placés en différentes positions. Je joue avec des sources de lumière.  En résulte un jeu de lumière, du clair-obscur. S’y ajoute l’analyse de ces images en me questionnant: comment dépouiller davantage ? C’est une quête de sens, à savoir comment l’objet peut exister seul et s’il peut arriver à faire éveiller nos émotions. Et si oui, de quelle façon ?

Mon choix de représenter des récipients est sans doute au centre de cette interprétation. Un récipient peut autant recevoir et donner. Par ces gestes on se confie, on offre sa fragilité, mais aussi on démontre du courage, et sont des gestes de base entre les humains. Y résultent le partage et l’acceptation. Ce sont les fondements de la vie en communauté.

Par contre, un récipient cassé peut signifier une trahison de la confiance. Mais encore là, c’est le courage qui nous pousse d’aller vers l’avant, et ainsi nous recommençons notre quête. »

– Margrith Wyrsch